LA REFORME ET MON BOULANGER ! - SNAPAI - FAEN

snapai.fr
 
  snapai.fr

 

 
 

LA REFORME ET MON BOULANGER !

 

La formation des futurs formateurs de l’académie de Toulouse démarre très fort : « Vous avez 5 minutes pour exposer, en 1 minute, à votre boulanger ce qu’est la réforme des collèges ». Telle est la question posée aux 84 personnels de direction et inspecteurs récemment réunis dans cette académie.

Objectif : se mettre en situation, penser ensemble et éventuellement, « se planter » ensemble. Belle thérapie de groupe et belle séance d’humilité pour des cadres habitués à décider, ordonner et être obéis.

La formation comprend aussi un volet « Parler aux profs pour les Nuls » avec ce message : « rassurez-les, faites leur comprendre que la réforme du collège c’est la valorisation de ce que les enseignants savent déjà faire ». Mais attention, un inspecteur qui se respecte sait aussi se défendre s’il le faut. Dans la même académie, (et peut-être aussi dans d’autres ?) les IA-IPR voient loin et mettent en place un « outil de pré-repérage » destiné à permettre aux chefs d’établissement de leur signaler les collèges où ils devront intervenir si les enseignants n’ont pas la bonne idée de se laisser facilement endoctriner et d’accepter la réforme.

Ainsi, il s’agit de pointer les enseignants « opposants, rebelles » ou « attentistes, passifs », voire « progressistes, convaincus... ». Comment ? En se basant sur les taux de grévistes du 17 septembre 2015. Une fois en terrain « miné » les inspecteurs interviendront avec « des protocoles de formation ajustés ». Qu’on se le dise ... C’est donc la guerre. Le vocabulaire belliciste est effrayant. Venant d’éducateurs, c’est d’autant plus inquiétant ...

Au-delà de la forme, le SNCL-FAEN est scandalisé par cette initiative. Le fichage des enseignants en fonction de leur appartenance syndicale, des jours de grève effectués est non seulement inadmissible, c’est aussi illégal.

Pour le SNCL-FAEN, c’est un aveu de faiblesse. La ministre n’est plus très sûre de réussir à imposersa réforme par sa seule force de conviction. Alors elle poursuit sa campagne de communication, elle met en place des garde-feux afin d’intimider les professeurs qui ne rentreraient pas dans le rang.

Pour le SNCL-FAEN, ce n’est pas ainsi que l’on gouverne ; instaurer un tel rapport de défiance est contreproductif et peu digne d’une Ministre de la République. Madame la Ministre, vous perdez vos nerfs...

Source : SNCL INFOS n°04 du 08.10.2015 - www.sncl.fr

snapai.fr

ADHEREZ AU SNAPAI-FAEN

ET SOUTENEZ UN SYNDICALISME VÉRITABLEMENT AUTONOME

 

  snapai.fr

 

EN CONSTRUCTION

Merci de votre compréhension

 
 

 
 
2017-04-29 07:12:28

Mois Précédent

 

 avril 2017 

Mois Suivant

 

L M M J V S D

  

 

La FAEN et ses Syndicats

 

 

 

   Syndicat National Autonome des Personnels
   d'Administration et d'Intendance de l'Education Nationale
 

 13 Avenue de Taillebourg - 75011 PARIS - Tél 01 43 73 21 36 / Fax 01 43 70 08 47 - www.snapai.fr